Uniforme d’officier Commandant du quartier général du 1er Corps d’armée belgo-néerlandais époque 1815.

Habit veste, paire d’épaulettes, attentes, shako, plumet, culotte et pantalon d’officier Commandant du quartier général du 1er Corps d’armée belgo-néerlandais.

Cet ensemble a été réalisé suivant une très belle documentation et un descriptif très fournit. 

Il peut être attribué à LOUIS-JOSEPH le HARDY de BEAULIEU qui le 18 juin 1815 il est renseigné commandant du quartier général belgo-néerlandais…..Affecté comme aide de camp du prince d’ORANGE le commandant des troupes hollando-belges. Il est à ses côtés sur le champ de bataille de Waterloo en compagnie d’un jeune officier anglais, Lord March, à savoir Charles Lennox, le fils de la Duchesse de Richemont, l’organisatrice du fameux bal donné deux jours avant.

C’est à ce moment que se produit un événement peu connu. Tout le monde sait que le prince d’Orange fut blessé à l’épaule par un tirailleur français à l’endroit où sera érigée entre 1823 et 1826 la célèbre butte du Lion. Mais ce que l’on sait moins c’est comment le prince quitta le champ de bataille. En fait, il fut d’abord transporté à la ferme de Mont-Saint-jean, puis à l’auberge de la veuve Bodenghien à Waterloo. C’était le cabaret de la Maltournée,  actuel garage Jaguar au carrefour de Mont Saint Jean.  Là, le prince reçut les premiers soins avant d’être amené au château royal de Bruxelles, à Laeken, où il arrive vers une heure et demi du matin.Parmi les officiers qui l’accompagnaient se trouvait Louis-Joseph le Hardÿ de Beaulieu. Celui-ci ne rejoignit le domicile de sa soeur, à Bruxelles, qu’à trois heures du matin. Son épuisement était tel que la voix lui manquait et qu’il dut s’exprimer par geste…..

Louis-Joseph le Hardy de Beaulieu est l’ancêtre de l’actuel  Baron Raymond de CRAWHEZ.

Voir lien suivant pour : www.freepub.be Louis-Joseh le Hardy de Beaulieu.